Le 1er Colloque international "Recherche et action sur la fraude scientifique et le plagiat" 

Université de Genève 

samedi 18 juin 2016 

 

Les actes de la conférence seront disponibles prochainement.

 

Télécharger les abstracts

Télécharger les biosketchs des conférenciers

 

 

 

 

 

 

Photo ci-contre : quelques conférenciers et participants



Pourquoi ce colloque ?

Les forces agissant sur notre vie académique sont bouleversées en profondeur par la venue de l’Internet que ce soit au niveau de la création et de la diffusion de la connaissance, mais aussi quant à la facilité avec laquelle les travaux peuvent être empruntés tels quels ou transformés. Ces mutations irréversibles s’inscrivent dans les axes génériques suivants :

• Développement de pratiques de production de connaissances de réseau, collectives et collaboratives.
• Eclatement des sphères spécialisées et légitimées à produire information et connaissance.
• Surcharge d’information, difficulté à distinguer information et connaissance et à identifier une information ou connaissance pertinente, fiable et de qualité en regard avec les exigences du travail académique.
• Obsolescence des informations et des connaissances et immédiateté induite par les possibilités de mise à jour de l’information numérique.
• Suprématie des index d’évaluation quantifiés (Index de citation), de classement des revues et des établissements, donc pression sans cesse croissante à la publication.
• Absence de cadres juridiques, académiques, administratifs et éditoriaux adaptés aux nouveaux défis, donc croissance rapide des manquements à l’intégrité académique en matière de fraude scientifique et de plagiat.

Ces forces qui s’exercent sur nos métiers incitent les moins résistants de nos pairs à dériver d’une conduite négligente à une conduite amorale, puis franchement fraudeuse. L’absence de réponse ferme face à ces manquements à l’intégrité risque de conduire au découragement et à l'abandon du métier par des collègues ou des partenaires de recherche brillants.

La vitesse des mutations ne peut que conduire à un ébranlement de notre système de publications et d’évaluation de la recherche, et donc des évaluations des dossiers de recrutement et de promotion des enseignants-chercheurs.

Les exposés


Thématique
  Conférencier Titre de la communication
Welcome 8:30- 9:00 Michelle Bergadaà  Introduction à la journée
Thème 1  Monde académique 9:00- 9:30 Paulo Peixoto 
Professeur, Université de Coimbra, Portugal
(Equipe : A. Seixas, D. Esteves, F. Almeida, P. Gama et P. Peixoto )
Une typologie des fraudes académiques prédominantes : comment les repérer pour les circonscrire   
  9:30- 10:00 Pierre-Henri Duée
Directeur de recherche émérite, délégué à la déontologie de l’Institut national de la recherche agronomique, Paris, France 
Mise en place d’une politique en matière de déontologie de la recherche à l’échelle d’un établissement de recherche 
  10:00- 10:30 Hervé Maisonneuve 
Consultant en rédaction scientifique, ancien Professeur associé de santé publique, Paris, France.  
Les revues scientifiques vs.institutions dans la gestion des mauvaises pratiques 

Thème 2 

Le politique et le juridique 

10:45- 11:15 Asaël Rouby 
Research Integrity Officer, FNR, Luxembourg. 
Approche d’une agence de financement de la recherche : l'expérience du Fonds national de la recherche Luxembourg 

 

11:15- 11:45 Pierre Hoffmeyer
Professeur honoraire, ancien chef du service de chirurgie
HUG, Genève, Suisse. 

Une stratégie internationale nécessaire pour l’organisation de la lutte contre le plagiat et la fraude

 

11:45- 12:15 Jean-Baptiste Soufron 
Avocat, journaliste
Ancien secrétaire général du CNNum, le Conseil national du numérique.
Paris, France 
Définir des réponses juridiques et humaines à la montée du plagiat académique : wikis, conciliations, procédures judiciaires, etc.

 

12:15-14:00 Lunch  

Thème 3 

Les dispositifs

14:00-14:30 Pierre-Jean Benghozi 
Professeur, Ecole Polytechnique Paris, Membre du Collège de l'Arcep, France. 
Plagiat, fraude et éthique académique : quels outils et quelles instances instaurer... et comment ?
  14:30-15:00 Jean-Pierre Mean 
Member of the SGS Committee on Corruption Prevention Services, Auditor and senior consultant for SGS - Genève, Suisse.  
La certification par la SGS et programme anti-plagiat
  15:00-15:30 Michelle Bergadaà 
Professeur, Faculté d’économie et de management, Université de Genève, Directrice du site Responsable.unige.ch 
Protocole d’expertise et de recommandations lors de plaintes pour plagiat  
Thème 4 Technologie et numérique 15:30-16:00 Nada Sayarh
Doctorante, Faculté d’économie et de management, Université de Genève, Suisse. 
Une plate-forme collaborative consacrée au plagiat et à la fraude scientifique : l’analyse netnographique 
Assemblée Générale 16:00-17:00 Tous les présents  Signature de l'acte constitutif de l'Institut
Clôture 17:00 Verrée de l'amitié